Newsletter

Accueil du site > Économie et environnement > Un phénomène mondial : les concessions de terres agricoles
aaa

Un phénomène mondial : les concessions de terres agricoles

[Infographie]

mercredi 10 avril 2013

Le phénomène d’accaparement de terres est mondial. Selon Landportal, les surfaces qui ont été l’objet d’une transaction représentent près de 50 millions d’hectares depuis 2000, une superficie équivalente à celle de la France métropolitaine.

L’ONG LICADHO, la ligue cambodgienne pour la défense des droits humains, estime que depuis 2003, 400.000 personnes ont été affectées par des conflits sur les terres agricoles au Cambodge. La violence gouvernementale contre les victimes de l’accaparement de terres n’a jamais été aussi intense (un exemple particulièrement choquant est celui d’un jeune fille de quatorze ans, tuée par balle lors d’une éviction). Ce transfert de terres à grande échelle est facilité par le schéma de concession de terres au Cambodge, par lequel le gouvernement loue des terres privées aux compagnies qui veulent les exploiter.

Les cessions de terre et les concessions avait déjà commencé il y a vingt ans. 2,1 millions d’hectares de terre, à peu près la superficie du pays de Galles, auraient été transférés des petits agriculteurs vers des firmes agro-industrielles.

La carte animée qui suit montre le rythme soutenu auquel les concessions de terres ont été accordées à des entités privées depuis 1983.

LANDPORTAL a documenté plus de 900 transactions portant sur près de 50.000.000 d’hectares de terres agricoles depuis l’année 2000. C’est une superficie qui est presque égale à celle de la France métropolitaine. La matrice ci-dessous montre les transactions, avec à gauche les pays investisseurs, et à droite, les pays-cibles.

JPG - 84.4 ko
Cliquer sur l’image pour accéder à la matrice interactive.

Carte des pays investisseurs.

JPG - 43.3 ko
Cliquer sur l’image pour afficher la carte interactive

Carte des pays cibles.

JPG - 36.4 ko
Cliquer sur l’image pour afficher la carte interactive